Genealogie | Artiste | Peinture | Sculpture | Musique | Litterature | Artisanat
MENU
INFORMATIONS
PARTENAIRES
 

Antoine Isidore Lecuyer

Biographie Généalogie

Antoine Isidore Lecuyer : biographie

Antoine Isidore Lecuyer
Antoine Isidore Lecuyer

Antoine Isidore Lecuyer

Né(e) le : 1793-05-30 à Nampcel
Décédé(e) le : 1878-04-19 à Saint-Quentin
Marié(e) le : 1820-07-26 à Saint-Quentin
Metier(s) : Directeur de la compagnie d'assurance de St Louis, banquier, président du tribunal de commerce, Maire


Metier(s) - banquier Directeur Maire President
Prenom(s) - Antoine Isidore
Famille - Lecuyer.

Joseph Placide Thevenard Peintures et sculptures dessin et musique

Antoine Isidore Lecuyer est né le 30 mai 1793 à Nampcel. Il est le fils légitime de Isidore Stanislas Lecuyer Garde des bois de Mr D'Evry, garde forestier du général Merlin, garde particulier du bois de Coingt et de Geneviève Pétronille Campeaux.

Antoine Isidore Lecuyer est Directeur de la compagnie d'assurance de St Louis, banquier, président du tribunal de commerce. Mais il est aussi membre du conseil municipal de Saint Quentin, maire de Moÿ, administrateur de la succursale de la Banque de France, du chemin de fer de St Quentin à Guise, ancien administrateur de la caisse d'Epargne, fondateur du Mont de Piété, vice président de la société de secours mutuels.

Enfin il est aussi administrateur de l'école de dessin Maurice Quentin Delatour, de Saint-Quentin.

Antoine Isidore Lecuyer est à l'origine du musée qui porte son nom, le Musée Antoine Lécuyer de Saint-Quentin.

C 'est le 1er mai 1837, que fut ouvert pour la première fois le musée de St Quentin, dans l 'ancienne abbaye de Fervaques. Le duc et la duchesse d’Orléans l'honoreront de leur visite. Dés le mois de mai 1837, le musée commençait à s 'enrichir grâce au dons de la société académique et aux achats qu 'elle réalisait.

A partir de juillet 1853, fut évoqué dans une séance du conseil municipal, la proposition d'un musée avec Monsieur NAMUROY maire de St-Quentin. Le projet fut mené par une commission composée de Monsieur Antoine Lécuyer futur bienfaiteur et de l 'historien Charles Gomart.

A compter de 1883, le musée acquit des collections de Josias et Félix Le Sérurier (ensemble d'objets d 'art, de tableaux, bronzes, émaux, ivoires ). Comme en 1884, on ne pouvait plus recevoir d'oeuvres à Fervaques, la ville devint propriétaire en 1883, d'un bel hôtel particulier par un legs du banquier Antoine Lécuyer, au lendemain de la mort de sa veuve (27 décembre 1883).

Ce batiment, après avoir reçu les aménagements nécessaires, ouvrit ses portes au public en 1886. L 'hôtel Lécuyer, endommagé au cours de la première guerre mondiale, fut reconstruit à partir de 1928. La construction se termina en 1931. Les pastels de Maurice Quentin De La Tour rentrèrent de Paris le 22 juin 1922, après 13 années d 'absence. L inauguration fut célébrée le 3 juillet 1932, la société académique organisa une exposition de documents à l 'occasion de cette inauguration.

Un an plus tard le 19 juillet 1933, le musée reçu les deux grands tableaux du peintre Antoine Coypel (1661-1722 ), réalisés pour servir de cartons de tapisserie au gobelins.

Le musée fut réalisé et conçu sur les plans de Paul Bigot ( 1870-1942 ), qui avait été grand prix de Rome en 1900, avec pour collaborateur Louis Guidez, architecte municipal.

Il ne comprend qu'un étage couronné : d'une rampe de balustres dissimulant une couverture en terrasse, où des verrières éclairent les pastels d 'une lumière douce.

La rotonde est percée de 3 hautes fenêtres surmontées de macarons à têtes de femmes, ouvrant sur un balcon de fer forgé. Cette Partie ressemble à l 'ordonnance du pavillon dit de "Hanovre" dans l'hôtel de Richelieu sur le boulevard des Italiens à Paris, (démoli en 1930, ce pavillon se trouve au cœur du parc de Sceaux).

Antoine Isidore Lecuyer épouse le 26 juillet 1820 à Saint-Quentin, Louise Honoréé Josèphe Lenglet née le 5 février 1791 à Saint-Quentin., la fille de Louis Médard Lenglet Commis de la régie générale des aides au poste de Saint Quentin, rentier et Marguerite Philippine Devillers.

Par son mariage, il devint le cousin germain par alliance du peintre, sculpteur et orfèvre Charles Antoine Amand Lenglet. Antoine Lecuyer fut par conséquent également cousin par alliances des peintres Désiré François Laugée et Philibert Léon Couturier, dont certaines oeuvres sont exposée au Musée Antoine Lecuyer.

Vers 1863, Antoine Isidore Lecuyer épouse en secondes noces Valérie Derche, la fille de parents non connus.

Antoine Isidore Lecuyer décède le 19 avril 1878 à Saint-Quentin.

Peintres et Sculpteurs

[Haut de la page]

 
© Peintres-et-Sculpteurs.com - Paris-Brest.com

Conformément à la loi informatique et libertés du 06/01/1978 (art.38 et suivants), vous disposez d'un droit d'accès, de radiation et de rectification des données vous concernant sur simple demande écrite à cette adresse