Genealogie | Artiste | Peinture | Sculpture | Musique | Litterature | Artisanat
MENU
INFORMATIONS
PARTENAIRES
 

Edmond Nivoit

Biographie Généalogie Photographie(s) Oeuvre(s)

Edmond Nivoit : biographie

Edmond Nivoit
Edmond Nivoit

Edmond Nivoit

Né(e) le : 1839-08-12 à Buzancy
Décédé(e) le : 1920-05-02 à Paris

Metier(s) : Polytechnicien, Directeur de l'école des Mines


Metier(s) - Directeur Ingenieur Polytechnicien
Prenom(s) - Edmond
Famille - Nivoit.

Marie Malezieux femme d'Edmond Nivoit poesie Peintures et sculptures dessin et musique

Jean Baptiste Nicolas Augustin Edmond Nivoit est né le 12 août 1839 à Buzancy, dans les Ardennes. Il est le fils de Jean-Baptiste Nivoit, marchand de fer et de Jeanne Marie Adèle Buffet.

Il entreprend des études à l'Ecole Polytechnique, à partir de 1859, et à l'Ecole des Mines, à partir de 1861. Il est aussi Commandeur de la Légion d'Honneur.

En 1865, il devient ingénieur diplômé de l'Ecole des Mines. Son beau-père, Emile Malézieux, est quand à lui Ingénieur aux Ponts et Chaussées depuis 1841. Il prend en charge, dès sa sortie des Mines, le sous-arrondissement minéralogique de Mézières, son pays d'origine. Puis, en service, Edmond Nivoit, préoccupé de voir mettre en valeur les richesses de son sol natal, utilise sa très grande maîtrise en chimie analytique pour mettre en évidence les gisements de phosphate de chaux des Ardennes et de la Meuse. Il publiera un mémoire sur le sujet.

Tout comme son beau-père, Edmond Nivoit publiera plusieurs ouvrages, dont un cour de géologie.

Dès ses débuts, dans la minéralogie, Edmond Nivoit accepte également le poste d'ingénieur du contrôle du réseau de l'Est, dans les chemins de fer. Ces deux emplois, dans lesquels il excelle, vont lui offrir de nombreuses opportunités, tout au long de sa carrière.

Le 19 novembre 1877 à Mézières, Edmond Nivoit épouse Marie Malézieux, fille d’Emile Malézieux et Elise Léonie Zélie Livorel. Le frère de Marie Malézieux, Henri Malézieux est commandant d'infanterie, il est tué en 1915. Edmond Nivoit est alors veuf de Marie Félicité Blanche Gerboulet avec qui il a eut deux enfants Berthe Nivoit et Maurice Nivoit, tous deux décédés en bas âge.

Le 12 octobre 1878 naît sa fille Marguerite Nivoit, qui sera l'épouse d'Albert Lebrun, Ingénieur, Président de la République française.

Le 10 juillet 1880 naît son fils Paul Nivoit.

Le 30 novembre 1881 naît son fils André Nivoit.

Le 10 juillet 1892 naît son fils Fernand Nivoit.

Le 22 mars 1910 son fils Paul Nivoit meurt.

En 1880, Edmond Nivoit accepte, à Paris, la charge d'ingénieur en chef du Contrôle de l'exploitation de l'Est. Dans le même temps, il entre comme professeur dans la chaire de minéralogie et de géologie de l'école des Ponts et Chaussées. Il enseigne aussi à HEC, poste qu’il cédera à son gendre Albert Lebrun. Ses ouvrages et son esprit didactique améliorent la formation des étudiants. Il poursuivra son enseignement jusqu'en 1907, date à laquelle il prendra en charge la direction de l'Ecole des Mines.

Mais en 1897, nommé inspecteur général, Edmond Nivoit, se voit proposer de plus amples responsabilités. Il assume ainsi les fonctions de vice-président du Comité de l'Exploitation Technique des chemins de fer, avant de prendre la charge des inspections minéralogiques du Sud-Ouest et du Sud-Est. Il est aussi nommé membre du Comité consultatif et de la Commission centrale des machines à vapeur...

Lorsqu'il prend ses fonctions de Directeur de l'Ecole Supérieure des Mines, il s'attache à maintenir la réputation de l'établissement, dont il est lui-même issu. L'âge obligatoire de la retraite le contraint à mettre un terme à sa carrière. Edmond Nivoit profite alors de son temps libre pour publier de nouveaux ouvrages.

Sa fille, Marguerite Nivoit (1878 - 1947) épousa Albert Lebrun, ingénieur, qui fut aussi le dernier Président de la Troisième République française, poursuivant la dynastie d'ingénieurs initiée par Emile Malézieux, son grand-père.

En effet, la petite fille d'Edmond Nivoit, Marie Lebrun, épousera Jean Freysselinard, lui aussi ingénieur polytechnicien.

Edmond Nivoit est décédé le 2 mai 1920 à Paris.

Visitez le site de la Généalogie Freysselinard

Peintres et Sculpteurs

[Haut de la page]

 
© Peintres-et-Sculpteurs.com - Paris-Brest.com

Conformément à la loi informatique et libertés du 06/01/1978 (art.38 et suivants), vous disposez d'un droit d'accès, de radiation et de rectification des données vous concernant sur simple demande écrite à cette adresse